Spectacle

Biographie

Presse

Galerie photo

Publication

Téléchargement

La critique du moment

 





pointeur

Prochain GranDire dimanche 18 mars à 17h00...

La vidéo est ICI

L'après grandire du 18 mars vu par
Hamid Salmi


Le
Grand Dire.
Comme vient de le dire lui : les musulmans on fini par appuyer sur leur sonnette d'Allah.
Un moment de pure jubilation ! Il est dans son bon plaisir, il re-déguste avec vous le sens déroutant, surprenant des métaphores, anti-phrase, rebuts, paradoxes qu'il a fabriqué dans le sous-sol de son atelier à mots. Il les mixte avec les bons mots, saillies, contrepéteries, poèmes..d'autres auteurs allant des plus anciens au plus contemporains. Mais Il a toujours un compagnon de route l'incomparable Djoha alias Nasr Eddine Hodja.
Je ne sais comment il arrive à confectionner ses flori-neiges comme il dit avec des poètes, des humoristes, des chanteurs, des troubadours originaires des quatres coins de France et de Navarre, mais aussi de Kabylie et de toute l'Afrique du Nord. Lui seul possède le secret de fabrication de ses potions magiques. Une véritable alchimie triangulaire prend forme rapidement entre lui, le public et les intervenants. Le public est emporté, plongé tour à tour dans le conte, le rêve, la poésie, l'enchantement et l'hilarité..
C'est la troisième fois qu'il m'invite à ses rendez vous d'humour et de convivialité. Cette fois-ci il a fait fort, il a invité le grand compositeur et chanteur K.Hamadi sans connaître mon lien de famille avec lui. Il a annoncé notre présence et notre participation dès le début de la présentations des intervenants..J'ai été d'emblée touché par cette proximité imprévue.
Je le vois a chaque fois comme le commandant de bord d'un petit navire..qui apparemment n'a jamais navigué..n'est ce pas ? Mais a la fois rusé et astucieux, joueur et chahuteur, il maîtrise les moindres rouages et instruments de navigations de son petit bateau. Pourtant il accepte d'être débordé par l'imprévisible afin de découvrir d 'autres terres inconnues..
Il s'appelle Moussa Lebkri ( Qui rit ! ) un nom prémonitoire, le petit Moïse, sauvé des eaux, remit à l'eau et naviguant a la recherche d'une terre riante et luxuriante, fraternelle et réconciliée.
Il arrive à co-créer cette terre toutes les trois minutes pendant plus de deux heures.
Ne manquez pas alors comme dirait un nouveau converti guéri, ses prochains spectacles.
J'ai été content de re-découvrir deux amis de fcb et de la vie. Rabah, sa bonhomie, sa subtilité, ses mots chantants et tourbillonnants et Ahmed qui porte une poésie et un chant exprimées par une voix d'une tendresse infinie.
Voilà un petit écrit fait d'un seul jet comme un koan raté par un taoïste..convaincu.

GranDire pour Grandir ensemble !
Vous aimez les bons mots ? Vous écrivez peut -etre? Vous avez envie de Dire ou de faire dire vos textes, ou tout simplement écouter? Alors Le GranDire est pour vous.


Vous aurez environ 3 minutes pour un texte lu et 5 minutes texte su.

Au Cabaret de l'Olympe
62 rue Botzaris 75019 Paris métro Botzaris ligne 7bis
Paf 10 €
Réservation 06 15 87 48 93 ou par mail le_grandire@orange.fr

Les vidéos du GranDire
vidéo du GD 29 mai à voir ICI
vidéo du GD 10 avril à voir ICI
vidéo du GD du 6 mars à voir ICI
vidéo du GD du 17 janvier à voir ICI
Vidéo du GD du 8 novembre2015 à voir ICI

Video du GD du 13 septembre 2015 à voir ICI


Le GranDire
ou le café littéraire d'antan !
Une scène est ouverte à tous les artistes désireux de se faire entendre là où on ne les entend pas. A votre disposition un plateau équiper son et lumière pour vous lancer à la scène, 3 minutes texte lu et 5 minutes texte su.alors rejoignez-nous pour ce nouveau rendez-vous dédié à la Parole, aux diseurs, poètes conteurs, musiciens et à tous ceux qui s’accordent au verbe DIRE.



Réservation et scène ouverte Tel : 06 15 87 48 93
le-grand-dire@laposte.net - Facebook